faire fructifier votre épargne

Comment faire fructifier son épargne ?

Dès lors que l’on parle des meilleurs moyens de faire fructifier son épargne on est forcément amené à parler investissement.

Dans la rubrique investir de finance dojo, nous parlerons des principaux levier d’investissement aujourd’hui à savoir les investissements qu’on qualifiera de traditionnel : Immobilier, Bourse, Livrets d’épargne… Et de l’autre côté, des investissements plus alternatifs avec une part de risque plus élevée mais aussi un gain potentiel plus important : Crowdfunding, Crypto-monnaie et bien d’autres…

Les bonnes règles pour savoir comment faire fructifier son épargne

Avant de commencer à investir, il est bon de rappeler quelques règles élémentaires pour sécuriser votre épargne.

En effet, celle-ci a souvent été durement gagné via le fruit de votre travail.
Aussi, personne ne souhaite voir son épargne partir en fumée en quelques secondes…

C’est pourtant ce qu’il arrive lorsqu’on investi sans être bien renseigné ou en prenant des risques inconsidérés avec son épargne.
Que ce soit en bourse, au poker, ou encore via des jeux d’argent, les histoires de perte d’argent très conséquente en un lapse de temps réduit sont hélas nombreuses…

1. Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

La diversification vous permettra d’éviter les erreurs de débutant. C’est la règle numéro 1 de tout bon investir.

Vous allez répartir votre épargne sur des supports d’investissement qui comporte des niveaux de risques variés.

Le compte épargne type livret A rapporte peu mais son épargne est garantie, vous ne perdrez jamais d’argent. (Rendement d’environ 0.75% par an en 2018 et cf. taux à jour ici)

Si on veut passer à un niveau de risque supérieur, on pourrait par exemple partir sur un placement assurance vie : exemple un fond avec des obligations d’état.
Le rendement pourrait alors se situer entre 2% et 5% par an avec un risque plutôt faible sur ce type d’actif.

Enfin, un PEA, Plan Epargne Action, permet un achat d’action qui est un produit plus risqué mais qui peut présenter des rendements entre 3% et plus de 10% annuel
Certaines actions présentes aussi des dividendes payées chaque année.

Attention encore, ce rendement présente aussi le risque inverse d’une perte en capital si par exemple l’action rencontre une perte de performance de 30% par exemple : vous perdez environ un tiers de l’argent investi si vous revendez à ce moment…

2. Adapter vos investissements à votre profil d’investisseur

Chaque investisseur est différent car chaque personne a une aversion au risque qui lui est propre.

Certains adorent les paris sportifs et n’ont pas peur de prendre certains risques.
De même du côté des traders, certains sont prêts à prendre des positions sur des sommes très importantes quand d’autres se limitent systématiquement dans leur prise de risque avec des règles strictes.

Maintenant que l’on a observé les règles de base, voyons comment faire fructifier son épargne.

Comment faire fructifier son épargne : quels placements ?

Nous allons donc présenter un tableau des grands types de placements avec pour chacun d’entre eux une évaluation de plusieurs critères décisifs.
Voici ces critères :

  •  Le risque sur une échelle de 1 à 5 : 1 pour très faible risque, 5 pour très risqué
  •  Le rendement potentiel en % de rendement annuel
  •  La facilité d’accès au placement : 1 pour un placement facilement accessible, 5 pour un environnement complexe
  •  La disponibilité des fonds de 1 à 5, 1 pour un placement dont l’argent très quasi immédiatement disponible

Voici donc les différents placements que nous aborderons sur Finance Dojo et les notes pour ces différents critères.

Livret épargne
Assurance Vie
Bourse
Immobilier
SCPI
Crowdfunding
L’Or
Cryptomonnaie
Risque
1/5
2/5
4/5
3/5
3/5
4/5
4/5
5/5
Rendement
1%
3% à 5%
3% à +10%
2% à 8%
4% à 5%
4% à +9%
1% à +5%
5% à +500%
Accessibilité
5/5
4/5
3/5
2/5
3/5
4/5
3/5
1/5
Disponibilité
5/5
2/5
3/5
2/5
3/5
2/5
3/5
5/5

 
Important, toutes les personnes qui proposent des rendements supérieurs à 20% sur des temps très réduits sont soit des menteurs, soit des escrocs.
Comme ça, vous êtes prévenus 🙂

Bien faire fructifier son épargne en répartissant son investissement

Nous parlions de diversification plus haut, il convient de bien appliquer cette règle.

En général, on ne met pas plus de 10% de son épargne sur un actif dit risqué.

Pour un cas concret, si vous avez 10 000 euros à investir. Vous ne mettrez pas plus de 10% en cryptomonnaie par exemple.

Ces 10% seront la partie dynamique de votre portefeuille.

Sachez aussi que plus vous diversifiez, plus il vous faut suivre vos investissements et cela requiert du temps.

Diversifier c’est bien mais avec modération donc.

Si vous débutez, partez sur un profil prudent, cela est plus sécurisant.

Par exemple : un jeune actif pourra commencer par se constituer son épargne de précaution sur un livret dans risque.
Puis une fois atteint une certaine somme, décider d’allouer par exemple 20% de cette somme sur un PEA et 20% en assurance vie.
Plus tard, il pourra diversifier avec de l’immobilier ou encore avec d’autres investissements qui l’intéresse.

Un conseil avant d’investir : toujours bien comprendre dans quel produit vous investissez.

Si vous ne comprenez pas, deux solutions. Soit vous étudiez et vous renseignez pour bien le comprendre. Soit vous passez votre chemin.

Découvrez aussi comment bien épargner chaque mois ici.

Bons investissements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *